Logiciels libres, open-source, propriétaires...


Logiciel open source, logiciel libre, logiciel propriétaire... Ces termes peuvent facilement créer la confusion pour des utilisateurs non inités.
Cet article aura pour but de vous y faire voir plus clair, sans pour autant rentrer dans le détail hyper précis de chaque licence.

Pour cela, nous allons définir rapidement les différents types d'applications :
  • Logiciel libre : Il s'agit d'un logiciel sous licence libre, définie par la free software foundation. L'idéologie qui se cache derrière cette licence octroie des libertés fondamentales sur les logiciels utilisés : Utilisation du logiciel, accès au code source, modification du code source, redistribution du code source modifié et du logiciel. Pour ce dernier point, la mise à disposition du code source est obligatoire quand un programme est sous licence libre.

  • Logiciel open-source : Un logiciel sous licence open source, vous garantit l'accès à son code source. Cela ne vous autorise pas à l'utiliser, le modifier, le distribuer. Mais en général, les logiciels open-source sont également sous licence libre, ce qui permet les libertés citées juste au dessus.

  • Logiciel propriétaire : Il s'agit d'un logiciel pour lequel vous n'avez pas accès au code source, vous ne pouvez donc pas le modifier. Il n'est pas non plus possible de le distribuer.

Le logiciel propriétaire est, à mon sens, néfaste pour la diversité du développement. De plus, à la différence des autres licences, vous ne savez pas ce que fait ce logiciel à votre insu.

La différence entre logiciel libre et open-source est assez mince, le premier type de licence est surtout idéologique (partage des connaissances), et le suivant plutôt commercial (utilisation de ressources disponibles).
Un avantage énorme des logiciels libres est que le monde entier peut participer à son développement, son étude, ses mises à jour pour l'optimiser et combler ses failles de sécurité.

Il ne faut pas non plus faire l'amalgame avec un freeware (logiciel gratuit), qui veut juste dire qu'il est gratuit, mais peut en même temps être un logiciel propriétaire ; Skype est un bel exemple de freeware, propriétaire et qui, en quelque sorte, porte atteinte à votre vie privée en scannant et transmettant les favoris de votre navigateur internet.

Personnellement, je trouve très important d'utiliser un maximum de logiciels libres et open-source, afin de limiter les intrusions et de favoriser la diversité (et non pas se retrouver avec quelques éditeurs logiciels qui dominent le marché).

Lille Pc peut vous aider à choisir et installer des logiciels open-source et libres, n'hésitez pas à me contacter !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire